Frank Van Nueten à propos de la crise coronavirus

'J'ai l'intime conviction qu'il en ressortira aussi quelque chose de positif'
 

Vendredi 08 mai 2020

Depuis un mois et demi, notre pays est entré en confinement. Entretemps, les mesures contre le coronavirus ont déjà été progressivement assouplies. Et même si la crise du coronavirus frappe lourdement plusieurs secteurs, j'ai l'intime conviction qu'il en ressortira aussi quelque chose de positif.

Comment le secteur des transports et de la logistique fait-il face à cette crise ?

Pour commencer, nos clients ont une fois de plus démontré à quel point le secteur des transports et de la logistique pouvait être flexible. Certaines entreprises doivent temporairement mettre des véhicules à l'arrêt, d'autres doivent prévoir une capacité supplémentaire en toute hâte pour maintenir des flux de marchandises essentielles à flot. Cette flexibilité aidera de nombreuses sociétés à relever également les grands défis qui ne manqueront assurément pas après la crise du coronavirus.

Notre secteur tient bon dans des conditions extrêmement difficiles. Mieux, il montre une fois de plus à quel point les transports et la logistique étaient essentiels pour remplir les rayons de nourriture à temps et en suffisance. Si TVM le savait depuis longtemps,  le grand public a lui eu besoin d'une grande crise pour découvrir les efforts et le professionnalisme dont font preuve les chauffeurs de poids lourds dans des conditions souvent difficiles et pour accorder enfin spontanément à ces héros toute la reconnaissance qu'ils méritent. Espérons que tout le monde se souviendra de leur travail lorsque nous nous retrouverons tous dans les embouteillages.

Et à quoi ressemble l'avenir ?

En ce qui concerne d'ailleurs ces files : allons-nous encore supporter longtemps de perdre notre temps sur les routes alors que tant de travailleurs ont apporté la preuve – souvent dans des conditions difficiles, avec des enfants en bas âge à la maison – que le télétravail fonctionnait et avait même des avantages en matière de productivité et d'équilibre entre travail et vie privée ? J'espère que les entreprises et les travailleurs changeront leur approche du temps de travail après la crise et travailleront plus souvent de leur maison qu'aujourd'hui. Pendant cette période, l'institut VIAS a enregistré considérablement moins d’accidents corporels et des morts de la route par rapport à la moyenne des trois dernières années ! Imaginez l'effet que cela pourrait avoir sur la sécurité routière et la circulation si davantage de gens adoptaient structurellement le télétravail ? Comme les routes seraient plus calmes et plus sûres pour les chauffeurs de poids lourds… Pour TVM, le télétravail massif et obligatoire a servi de test déterminant pour notre accessibilité et les services à nos clients, un test que nous avons réussi avec mention.

Il est clair que plus rien ne sera comme avant après la crise du coronavirus, mais cela ne sera pas nécessairement pire qu'avant. Au contraire, nous en sortirons grandis à condition de faire preuve de créativité, d'innovation et de flexibilité. Il ne faut jamais gaspiller une bonne crise, disait Churchill, qui savait de quoi il parlait.

Je vous souhaite donc beaucoup de courage pour reprendre le meilleur départ possible une fois que nous serons sortis de cette vilaine crise du coronavirus.

Frank Van Nueten,
directeur général 

TVM Belgium utilise des cookies, entre autres pour analyser et optimaliser le site Web et pour veiller à vous montrer des publicités relevantes. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur nos cookies, cliquez ici.