Nouvelles règles pour la sécurisation du chargement

Un nouvel arrêté relatif à l'arrimage des charges a été publié le 17 janvier au Moniteur belge.

Vendredi 23 février 2018

Le 27 avril 2007, la coresponsabilité pour l'arrimage des charges a été concrétisée. Mais dans la pratique, TVM a constaté que la coresponsabilité des chargeurs et expéditeurs restait souvent lettre morte. Un nouvel arrêté du Gouvernement flamand stipule maintenant plus en détail les obligations du transporteur, du chargeur et du responsable du conditionnement.

Depuis le 27 avril 2007, l'emballage primaire ou l'arrimage des charges doit pouvoir résister à certaines forces, comme par exemple en cas de manœuvre de freinage ou dans un virage. Mais jusqu'à présent, 40% des dommages au chargement en cours de transport sont consécutifs à un mauvais arrimage de celui-ci.

Un nouvel arrêté relatif à l'arrimage des charges a été publié le 17 janvier au Moniteur belge, modifiant l'article 45bis du Code de la route. L'arrêté fixe en détail les obligations du transporteur, du chargeur et du responsable du conditionnement. Il décrit aussi notamment quelles informations le chargeur doit remettre au transporteur pour sécuriser le chargement.

Maintenant que les tâches et responsabilités sont plus claires, le responsable du conditionnement, le chargeur et le transporteur sont davantage sensibilisés à l'arrimage des charges et principe, la sécurité des transports s'en verra améliorée.

Vous souhaitez davantage d'informations sur les nouvelles règles en matière d'arrimage des charges ?

Alors prenez contact avec Bart Van Acker, responsable transport et logistique chez TVM Belgium

+32 (0)3 285 92 48 

b.vanacker@tvm.be

 

Lisez aussi les articles suivants :

TVM Belgium utilise des cookies, entre autres pour analyser et optimaliser le site Web et pour veiller à vous montrer des publicités relevantes. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur nos cookies, cliquez ici.